Magali-Sauves-2-257x300Coordinatrice:

Magali Sauves

Hours: Students receive 14.5 hours of French instructions (including French language, geometry, gym, art, dramatic arts, science, robotics, ethics and religious culture and social studies.)


French picture

Le programme d’enseignement du français à l’école Akiva est offert aux élèves à raison de 14.5 heures par semaine, incluant les spécialités des arts plastiques, de la musique, des sciences et de l’éducation physique.

Notre équipe d’enseignants[1] dévoués, qualifiés et professionnels offre des situations d’apprentissage variées et signifiantes pour les élèves, de la maternelle à la 6e année, qui incitent les élèves à s’investir dans la tâche. Nos élèves lisent, écrivent et communiquent quotidiennement en français grâce à un enseignement disciplinaire rigoureux. En s’ancrant sur des savoirs essentiels et en développant et en exerçant leurs compétences, les élèves sont ainsi amenés à faire de nouveaux apprentissages en contexte.

De plus, l’École Akiva offre un étayage unique qui soutient l’élève en marche vers l’autonomie et le développement de son plein potentiel. Voici en quelques points ce qu’un élève peut vivre dans une classe de français au cours de son année scolaire dans une optique Vygotskienne  de zone proximale de développement qui  permet à l’enfant de parvenir à la maîtrise de la langue française avec un soutien approprié.

  • Approches pédagogiques centrées sur les stratégies d’apprentissage
  • Enseignementdifférencié
  • Climat de classe stimulant et ambiance chaleureuse
  • Entraide et collaboration des élèves en classe
  • Valorisation des notions de plaisir d’apprendre et d’apprendre dans le plaisir
  • Soutien pédagogique  offert par une assistante en classe
  • Intégration des Technologies  de l’Information et de la Communication (TIC)

Notre équipe d’enseignants à Akiva cherche constamment à vouloir implanter de nouvelles méthodes d’enseignement suggérées par la recherche en éducation et à relever de nouveaux défis.

À Akiva la langue française franchit les murs de la classe. On vit et on pense en français une grande partie de la journée parce que le français compte.


[1] Le masculin a été choisi pour alléger le texte.